Outils pour utilisateurs

Outils du site


montage_ntfg-3g

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

montage_ntfg-3g [2007/12/15 09:24] (Version actuelle)
tyrtamos créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Écrire sur une partition formatée en NTFS avec ntfs-3g ======
 +
 +On peut depuis longtemps lire sous linux les partitions qui ont été formatées sous Windows XP au format "​NTFS"​. Ceci grâce au pilote linux "​ntfs"​.
 +
 +Mais on ne pouvait pas écrire, parce que Microsoft n'​avait pas publié les spécifications de son formatage.
 +
 +Il est maintenant possible d'​écrire sur une telle partition ntfs avec un nouveau pilote: le ntfs-3g
 +
 +Site de référence du ntfs-3g: [[http://​www.ntfs-3g.org/​]]
 +
 +===== Téléchargement =====
 +
 +Les paquets se trouvent dans le dépot http://​athlon64.fsij.org/​archive/​2007/​04/​10/​debian que vous pouvez ajouter à votre liste de dépots apt (/​etc/​apt/​sources.list).
 +
 +Vous pouvez aussi les télécharger et les intégrer dans votre dépot local si vous en avez un:
 +
 +  * [[http://​athlon64.fsij.org/​archive/​2007/​04/​10/​debian/​pool/​main/​f/​fuse/​fuse-utils_2.6.3-2_i386.deb]]
 +
 +  * [[http://​athlon64.fsij.org/​archive/​2007/​04/​10/​debian/​pool/​main/​f/​fuse/​libfuse2_2.6.3-2_i386.deb]]
 +
 +  * [[http://​athlon64.fsij.org/​archive/​2007/​04/​10/​debian/​pool/​main/​n/​ntfs-3g/​libntfs-3g0_1.328-2_i386.deb]]
 +
 +  * [[http://​athlon64.fsij.org/​archive/​2007/​04/​10/​debian/​pool/​main/​n/​ntfs-3g/​ntfs-3g_1.328-2_i386.deb]]
 +
 +Et installez-les
 +
 +===== Montage =====
 +
 +Vous pouvez ensuite monter une partition ntfs comme suit (vous mettez la bonne adresse /dev et le répertoire /​media/​diskntfsusb doit exister avant le montage):
 +
 +  mount -t ntfs-3g /dev/sdc1 /​media/​diskntfsusb
 +
 +et l'​équivalent en ligne de montage fstab
 +
 +  /dev/sdc1 /​media/​diskntfsusb ntfs-3g default 0  0
 +
 +===== Options de montage =====
 +
 +Pour ce concerne les options de montage, il y a des particularités à voir dans la page man de ntfs-3g. ​
 +
 +Le montage par default donne la possibilité à tous les utilisateurs de lire et d'​écrire. ​
 +
 +Les nom de fichiers et de répertoire comportant des accents peuvent ne pas apparaitre. Pour les faire apparaitre, il faut ajouter une option comme "​locale="​. Ce qui donnerait:
 +
 +  /dev/sdc1 /​media/​diskntfsusb ntfs-3g locale=fr_FR@euro 0  0
 + 
 +
 +Comme pour tous les formatages ne supportant pas les droits linux, la partition est affectée en totalité à celui qui la monte, c'est à dire root pour les montages "​auto"​. Mais vous pouvez vous attribuer la partition par "​uid=1000,​gid=1000"​ (vous mettez vos uid et gid!) 
 +
 +L'​umask par defaut est "​0",​ mais vous pouvez réduire les droits avec umask=022 par exemple, auquel cas seul le propriétaire de la partition montée peut écrire (c'est vous avec un "​uid=votreuid"​).
 +
 +===== Cas particulier des disques externes =====
 +
 +Avec la plupart des distributions,​ le branchement d'un disque externe USB déclenche un montage automatique. Mais si la partition est formatée en ntfs, le montage est fait avec le pilote tradtionnel "​ntfs"​ qui ne vous permet pas d'​écrire.
 +
 +La solution palliative, c'est de démonter le disque et de le remonter avec le pilote ntfs-3g. Si le démontage ne veut pas se faire, essayer de le forcer (umount -f /dev/..) à condition d'​être sûr qu'il n'y a plus de transaction en cours. ​
 +
 +La vrai solution, que je n'ai pas pour l'​instant,​ serait de modifier les règles du montage automatique (règles udev) afin que celui se fasse désormais en ntfs-3g.
 +
 + 
 +
 +
 +
 +
  
montage_ntfg-3g.txt · Dernière modification: 2007/12/15 09:24 par tyrtamos