Outils pour utilisateurs

Outils du site


partition_fichier

Ajouter et monter une nouvelle partition dans un fichier

Problématique

Il vous manque une partition sur votre disque dur, et vous ne voulez pas remettre en cause tout son partitionnement.

Pour résoudre cela, vous pouvez créer un nouveau fichier, le configurer et le monter comme une nouvelle partition: c'est l'objet du présent tuto!

C'est forcément un peu plus lent qu'une vraie partition, mais ça peut dépanner, et il y a au moins deux utilisations intéressantes pour faire cela:

  • créer une partition spéciale pour le stockage des mails, par exemple, afin d'en limiter la taille totale pour limiter les conséquences des attaques DOS.
  • utiliser les options de montage pour empêcher, par exemple, l'écriture (ro) ou le lancement d'exécutables (noexec) sur un répertoire visible de l'extérieur.

Mode opératoire

Création du fichier

Il faut d'abord créer un fichier de la longueur souhaité, ici de 8Go (en console sous root):

# dd if=/dev/zero of=/fichierpartition bs=1024k count=8192

Message renvoyé par la commande après la création du fichier:

8192+0 enregistrements lus
8192+0 enregistrements écrits
8589934592 bytes (8,6 GB) copied, 93,6583 s, 91,7 MB/s

Formatage du fichier

Il faut ensuite formater ce fichier (si, si), ici en ext3:

# mkfs.ext3 /fichierpartition

Message renvoyé par la commande après le formatage du fichier:

mke2fs 1.39 (29-May-2006)
/fichierpartition n'est pas un périphérique spécial en mode bloc.
Procéder malgré tout? (y pour oui, n pour non) y
Étiquette de système de fichiers=
Type de système d'exploitation : Linux
Taille de bloc=4096 (log=2)
Taille de fragment=4096 (log=2)
1048576 i-noeuds, 2097152 blocs
104857 blocs (5.00%) réservés pour le super utilisateur
Premier bloc de données=0
Nombre maximum de blocs du système de fichiers=2147483648
64 groupes de blocs
32768 blocs par groupe, 32768 fragments par groupe
16384 i-noeuds par groupe
Superblocs de secours stockés sur les blocs :
        32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200, 884736, 1605632

Écriture des tables d'i-noeuds : complété
Création du journal (32768 blocs) : complété
Écriture des superblocs et de l'information de comptabilité du système de
fichiers : complété

Le système de fichiers sera automatiquement vérifié tous les 27 montages ou
après 180 jours, selon la première éventualité. Utiliser tune2fs -c ou -i
pour écraser la valeur.

Montage du fichier comme une partition

Il ne reste plus qu'à monter ce fichier ainsi formaté comme une partition, en utilisant l'option “loop” (le répertoire de montage /media/partvirt doit exister avant):

# mount -t ext3 -o loop /fichierpartition /media/partvirt

Vous pouvez, bien sûr, ajouter les options qui vous intéressent et qui sont compatibles avec le formatage que vous avez choisi (ext3 ici), y compris “acl” si vous utilisez les ACL et que vous souhaitez que la partition l'utilise.



Ça y est, c'est fait!

Désormais, vous avez une nouvelle partition, accessible dans /media/partvirt, et utilisable comme n'importe quelle autre partition.

partition_fichier.txt · Dernière modification: 2007/12/15 08:48 par tyrtamos

Outils de la page