Outils pour utilisateurs

Outils du site


partition_fichier

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

partition_fichier [2007/12/15 08:48] (Version actuelle)
tyrtamos créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Ajouter et monter une nouvelle partition dans un fichier ======
 +
 +===== Problématique =====
 +
 +Il vous manque une partition sur votre disque dur, et vous ne voulez pas remettre en cause tout son partitionnement.
 +
 +Pour résoudre cela, vous pouvez créer un nouveau fichier, le configurer et le monter comme une nouvelle partition: c'est l'​objet du présent tuto!
 +
 +C'est forcément un peu plus lent qu'une vraie partition, mais ça peut dépanner, et il y a au moins deux utilisations intéressantes pour faire cela:
 +
 +  * créer une partition spéciale pour le stockage des mails, par exemple, afin d'en limiter la taille totale pour limiter les conséquences des attaques DOS.
 +
 +  * utiliser les options de montage pour empêcher, par exemple, l'​écriture (ro) ou le lancement d'​exécutables (noexec) sur un répertoire visible de l'​extérieur. ​
 +
 +===== Mode opératoire =====
 +
 +==== Création du fichier ====
 +
 +Il faut d'​abord créer un fichier de la longueur souhaité, ici de 8Go (en console sous root):
 +
 +  # dd if=/​dev/​zero of=/​fichierpartition bs=1024k count=8192
 +
 +Message renvoyé par la commande après la création du fichier:
 +
 +<​code>​
 +8192+0 enregistrements lus
 +8192+0 enregistrements écrits
 +8589934592 bytes (8,6 GB) copied, 93,6583 s, 91,7 MB/s
 +</​code>​
 +
 +==== Formatage du fichier ====
 +
 +Il faut ensuite formater ce fichier (si, si), ici en ext3:
 +
 +  # mkfs.ext3 /​fichierpartition
 +
 +Message renvoyé par la commande après le formatage du fichier:
 +
 +<​code>​
 +mke2fs 1.39 (29-May-2006)
 +/​fichierpartition n'est pas un périphérique spécial en mode bloc.
 +Procéder malgré tout? (y pour oui, n pour non) y
 +Étiquette de système de fichiers=
 +Type de système d'​exploitation : Linux
 +Taille de bloc=4096 (log=2)
 +Taille de fragment=4096 (log=2)
 +1048576 i-noeuds, 2097152 blocs
 +104857 blocs (5.00%) réservés pour le super utilisateur
 +Premier bloc de données=0
 +Nombre maximum de blocs du système de fichiers=2147483648
 +64 groupes de blocs
 +32768 blocs par groupe, 32768 fragments par groupe
 +16384 i-noeuds par groupe
 +Superblocs de secours stockés sur les blocs :
 +        32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200, 884736, 1605632
 +
 +Écriture des tables d'​i-noeuds : complété
 +Création du journal (32768 blocs) : complété
 +Écriture des superblocs et de l'​information de comptabilité du système de
 +fichiers : complété
 +
 +Le système de fichiers sera automatiquement vérifié tous les 27 montages ou
 +après 180 jours, selon la première éventualité. Utiliser tune2fs -c ou -i
 +pour écraser la valeur.
 +</​code>​
 +
 +==== Montage du fichier comme une partition ====
 +
 +Il ne reste plus qu'à monter ce fichier ainsi formaté comme une partition, en utilisant l'​option "​loop"​ (le répertoire de montage /​media/​partvirt doit exister avant):
 +
 +  # mount -t ext3 -o loop /​fichierpartition /​media/​partvirt
 +
 +Vous pouvez, bien sûr, ajouter les options qui vous intéressent et qui sont compatibles avec le formatage que vous avez choisi (ext3 ici), y compris "​acl"​ si vous utilisez les ACL et que vous souhaitez que la partition l'​utilise.
 +
 +\\
 +\\
 +Ça y est, c'est fait!
 +
 +Désormais, vous avez une nouvelle partition, accessible dans /​media/​partvirt,​ et utilisable comme n'​importe quelle autre partition.
  
partition_fichier.txt · Dernière modification: 2007/12/15 08:48 par tyrtamos