Outils pour utilisateurs

Outils du site


scanner_epson_v500

Installation d'un scanner Epson Perfection V500 (USB)

Problématique

Après branchement du scanner sur USB, le module “yast → matériel → scanneur” reconnait bien le scanner, mais aucun driver “V500” ne se trouve dans la base de données pour l'opensuse v11.0. J'ai essayé les drivers V350 et V700 mais aucun n'a marché.

Pour info, ma configuration ici est un peu particulière: j'ai une opensuse v11.0 dans une machine virtuelle sur VMware Server, lui-même sur Windows XP SP3. Je voulais utiliser GIMP sur opensuse pour traitement de photos, mais il me fallait l'accès au scanner et à l'imprimante. Ces 2 périphériques sont branchés sur USB et sur Windows. Pour l'imprimante (une Epson 1400), j'accède par le réseau samba, ce qui est facile puisque Windows peut la mettre en “imprimante partagée”. Ce n'est pas le cas du scanner qui n'est pas partageable par Windows. Il a donc fallu que j'accède directement au port USB avec l'opensuse par VMware Server, et que je l'installe comme si elle était branché directement sur l'opensuse. Mais, à mon avis, cette particularité n'a pas d'incidence sur ce qui suit.

Solution

Téléchargement du driver

Le driver se trouve ici: http://www.avasys.jp/lx-bin2/linux_e/scan/DL1.do:

  • cocher le driver V500
  • choisir la distribution “SuSE”
  • choisir la version
  • répondez gentiment au questionnaire
  • et “next”

Il vient la page de téléchargement: il y a des paquets .rpm et des paquets .deb pour debian.

Téléchargez:

iscan-2.12.0-4.c2.i386.rpm
iscan-plugin-gt-x770-2.1.0-1.c2.i386.rpm

Et, éventuellement, la doc:

userg_revH_e.pdf

Installation du driver

Il faut maintenant installer les 2 rpm. On va le faire proprement avec yast:

  • copiez les 2 rpm dans un répertoire de programmes supplémentaires sous root. Pour la suite, on dira: /chemin/.
  • lancez yast → logiciels → produit complémentaire
  • cochez: “répertoire local” et “suivant”
  • mettez le chemin des 2 rpm (/chemin), le titre du dépot que vous voulez voir afficher (par exemple: scanner), cochez la case “simple répertoire de rpm” et cliquez sur “suivant”
  • activez le dépot et rafraichir son contenu
  • et c'est tout: vous avez un nouveau dépot local qui s'appelle “scanner”!

Prenez maintenant “yast → logiciels → installer ou supprimer des logiciels”:

  • choisir le filtre “dépots”
  • sélectionner le dépot “scanner”
  • cliquez dans la case du rpm “iscan-plugin-gt-x770” (et pas dans iscan lui-même!). Les dépendances nécessaires sont automatiquement sélectionnées aussi.
  • “accepter”
  • et c'est tout: les drivers de la V500 sont installés!

Reprenez maintenant “yast → matériels → scanneur”. Le scanner V500 doit maintenant être reconnu automatiquement, et “branché” aussi automatiquement sur le bon driver (=epkowa de iscan).

Rendre le scanner utilisable par les utilisateurs normaux

Il subsiste un problème: le scanner n'est accessible qu'à root. Essayez: en lançant gimp à partir d'une console sous root et demande d'acquisition d'une image de scanner.

Il y a 3 solutions possibles, mais c'est la 3ème solution qui est la meilleure!

1- solution à renouveler à chaque boot:

Pour rendre le scanner accessible aux utilisateurs normaux, on pourrait, bien sûr, élargir (sous root) les droits du fichier spécial dev. Par exemple chez moi: /dev/bus/usb/001/003 (root/lp) mettre les droits 666. Mais il faudra recommencer à chaque reboot!

2- solution à renouveler à chaque mise à jour du driver:

On intervient dans les règle udev. Pour cela, on édite (sous root) le fichier /etc/udev/rules.d/55-iscan.rules. Mais il faut savoir quel matériel on a dans la liste, car les matériels sont repérés par des identificateurs numériques hexadécimaux.

Pour cela, on demande “yast → matériels → informations matériels” et, dans la liste, on cherche le scanner dans la rubrique “USB”. On trouve ainsi l'identifiant du matériel reconnu: 197816 pour le fabricant et 196912 pour le périphérique. Oui, mais ce sont des chiffres décimaux, et non hexadécimaux! Il faut donc assurer une conversion. Si vous n'avez pas d'autres moyens, utilisez ma calculatrice en ligne: http://calculext.jpvweb.com. Entrez hex(197816) → résultat = 0x304b8 (c'est bien Epson). Entrez hex(196912) → résultat = 0x30130. On reconnait les identificateurs hexa du fichier udev: idVendor:“04b8” et idProduct:“0130”.

Dans le fichier 55-iscan.rules, chercher la ligne:

SYSFS{idVendor}=="04b8", SYSFS{idProduct}=="0130", MODE="0664", GROUP="lp", ENV{libsane_matched}="yes"   

et mettez 666 au lieu de 664. Sauvegardez.

Il sera tenu compte de ce nouveau réglage au prochain reboot. Si vous ne rebootez pas tout de suite, vous pouvez élargir les droits du fichier dev directement pour pouvoir accéder au scanner.

Désormais, à chaque reboot, le fichier dev du scanner aura les droits 666 qui permettront aux utilisateurs normaux d'utiliser le scanner.

Mais en cas de mise à jour du driver du scanner, il faudra probablement recommencer.

3- solution plus stable

On inscrit chaque utilisateur qui doit pouvoir utiliser le scanner dans le groupe “lp” avec “yast → sécurité et utilisateurs → gestion des groupes et des utilisateurs”


Voilà: avec tout cela, tout marche!

scanner_epson_v500.txt · Dernière modification: 2009/01/14 12:19 par tyrtamos

Outils de la page